Faire du Kayak en Islande

Faire du kayak en Islande est une évidence quand on sait à quel point cette destination regorge de cours d’eau. Entre les cours d’eau douce et les circuits possibles pour du kayak de mer, l’Islande est une destination de rêve pour profiter à la fois des plaisirs du canoé et de la beauté d’une nature luxuriante. Vous désirez faire du kayak en Islande, mais ne savez pas encore comment organiser votre séjour ? Voici quelques conseils pratiques pour ce type de séjour. Vous en reviendrez avec de bons souvenirs plein la tête.

L’Islande en kayak pour des souvenirs indélébiles

Terre de feu et de glace, l’Islande est riche d’une nature étonnante. Les visiteurs de cette île aux mille et un atouts s’attendent à beaucoup de découvertes et ils ont bien raison. La nature islandaise se découvre en effet de différentes manières. Il y a de quoi ravir tout le monde entre les autotours, les randonnées pédestres, les sorties en motoneige, etc.

Envie de sortir des sentiers battus pour vivre des expériences nouvelles ? Faites du kayak en Islande et vous vivrez des moments uniques. Vous en garderez d’excellents souvenirs. Le kayak en lui-même est une activité à sensations fortes, mais à cela s’ajoute la beauté des paysages et des sites naturels dans lesquels vos circuits auront lieu.

Quel que soit votre niveau, il vous sera possible de faire du kayak en mer et en eau douce en Islande. Avec atour de 5 000km de côtes et des dizaines et des dizaines de fjords, cette magnifique île est littéralement un paradis pour les amoureux du kayak de mer. Les adeptes de kayak d’eau douce quant à eux, ne sont absolument pas en reste. En effet, l’intérieur des terres abrite de nombreux sites aquatiques permettent de faire du canoé d’eau calme. Et l’Islande abrite énormément de sites naturels exceptionnels à découvrir sans modération en canoé, notamment la région du lac Myvatn qui est très apprécié grâce à toutes ses curiosités géologiques. 

Quelles parties de l’Islande découvrir en kayak ?

Des centaines de sites sont compatibles avec le canoé en Islande. Le choix du circuit dépend donc de tout un chacun, en fonction de la durée du séjour et des attentes des uns et des autres. Évidemment, il n’est pas question de faire du kayak juste pour le plaisir de pagayer. L’idée est d’allier les plaisirs de cette discipline spécifique avec la découverte de paysages à couper le souffle. La plupart des excursions en Islande, que ce soit en kayak, en randonnée pédestre ou autres, part de Reykjavik, la capitale. Vous aurez alors un large choix de directions.

Pour un séjour d’une dizaine à une quinzaine de jours, vous pourriez commencer en partant en direction de la péninsule de Snaefellsnes. La première partie de cette expédition se fera en voiture tout terrain, mais les canoés seront indispensables du côté de la ville côtière de Stykkisholmur. Il s’agira donc de kayak de mer au cœur de l’habitat naturel de milliers d’oiseaux, dont le fulmar boréal. Les baleines font aussi partie des attraits de cette région parce que quelques-unes peuvent y être visibles. En prenant son temps, se balader en canoé dans cette zone peut nécessiter jusqu’à 3h.

Situé sur les hautes terres d’Islande, le lac de Langisjor figure souvent dans les circuits kayak de l’île. Étendu sur près de 20km, ce lac est une véritable perle. On y profite d’une eau turquoise, absolument sublime. Il y a également de nombreux îlots. En plus du kayak, les visiteurs peuvent profiter autrement de cette zone en faisant de la randonnée pour découvrir les alentours.

Parmi les sites à voir, citons par exemple le Laki (ou Lakagigar) qui est un site de cratères volcaniques. Visible surtout depuis le sommet Sveinstindur, il est composé de plus d’une centaine de cratères et s’étend sur plus de 27km. Ce site géothermique grandiose est le résultat d’une éruption volcanique qui a eu lieu en juin 1783. C’était une éruption historique parce qu’elle a fait énormément de dégâts qui ont eu des impacts économiques conséquents aussi bien en Islande qu’ailleurs en Europe.

Le glacier du Vatnajökull fera également partie des sites incontournables autour du lac de Langisjor. Il s’agit tout simplement du plus grand glacier d’Islande et même d’Europe. Vous en saurez plus sur ce glacier en cliquant ici.

Comme dit plus haut, il s’agit du plus grand glacier d’Europe. Si on ne peut que l’admirer de loin depuis le sommet Sveinstindur, il est tout à fait possible d’y naviguer carrément en kayak pour découvrir ses icebergs. Il s’agit donc cette fois de kayak de mer. Vous profiterez de sensations uniques au cœur des icebergs qui voguent sur une magnifique eau de fonte d’une magnifique couleur bleue. Si vous aimez partager vos voyages sur les réseaux sociaux, il ne faut certainement pas rater l’occasion de faire quelques photos sur ce site. Vous rendrez vos amis jaloux.

Si vous ne connaissiez pas ce qu’on appelle fjord, vous allez bien comprendre ce que c’est en Islande. Et pour ce faire, intégrez les fjords de l’ouest dans votre circuit canoé parce que cette zone abrite des paysages époustouflants. Vous naviguerez au milieu de gigantesques falaises et de petits îlots où les phoques trouvent souvent refuge. Une belle journée de kayak dans les fjords de l’ouest de l’Islande se termine forcément par un bain dans les sources chaudes. Cette zone est également idéale pour camper la nuit.

Évidemment, ces quelques sites ne sont qu’un aperçu des lieux dans lesquels vous pourrez faire du canoé en Islande.

Kayak en Islande : bien s’organiser pour en profiter pleinement

Faire du canoé en Islande et en revenir avec plein de bons souvenirs n’est pas possible sur un coup de tête. Certes, certains voyageurs téméraires arrivent à vivre des aventures inoubliables sans s’organiser, mais évitez de partir du jour au lendemain si vous en êtes à votre premier séjour de ce type.

Préférez prendre quelques jours voire quelques semaines pour bien vous organiser. Cette organisation inclut le choix du circuit, duquel dépendra la durée du séjour. Posez-vous les bonnes questions :

Concernant particulièrement le choix des lieux, sachez que les conditions climatiques islandaises sont assez complexes. Ainsi, les sites connus et qui abritent des cours d’eau compatibles avec le kayak, ne sont pas forcément tous accessibles à la même période. Voilà pourquoi le choix du circuit dépend beaucoup de la saison durant laquelle le séjour a lieu.

D’autre part, le choix de l’équipement est un autre point important de l’organisation. Si vous partez avec une agence, n’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous turlupinent à propos de l’équipement. Ce point est particulièrement essentiel pour faire du kayak en Islande en totale autonomie. En effet, il se peut que le circuit comprenne des zones reculées. Il y serait alors difficile de trouver et d’acheter un équipement qu’on aurait oublié de prendre par exemple. Bref, il vaut mieux bien y penser avant la départ.

Par ailleurs, bien s’organiser est encore plus important quand on part en famille, notamment avec des enfants. D’ailleurs, détrompez-vous si vous pensez qu’il fait trop froid pour les enfants en Islande. Si vous partez y faire du kayak en été, vous profiterez d’une température moyenne de 12 à 13°C. Il suffit donc d’adapter les vêtements des plus jeunes pour qu’ils n’aient ni trop froid, ni trop chaud. Et toujours contrairement à certaines idées reçues, les plus jeunes peuvent parfaitement faire du kayak. Faire du kayak en Islande avec des enfants n’est donc pas impossible, mais quelques précautions supplémentaires sont indispensables pour des raisons de confort et de sécurité. 

Et enfin, l’organisation d’un séjour pour faire du canoé en Islande inclut inévitablement le budget. On en profite évidemment mieux si on n’est pas pris de court par des problèmes financiers. Ainsi, assurez-vous avant de le départ que la durée et la qualité du séjour choisi correspondent au budget prévu pour cette escapade.

Zoom sur quelques infos pratiques à savoir

Faire appel à un voyagiste spécialisé dans le kayak en Islande est fortement recommandé si vous prévoyez de faire ce type de séjour pour la première fois. Certes, les conseils échangés entre voyageurs sur internet peuvent être très utiles, mais il vaut mieux se fier à des organisateurs professionnels si on n’y connaît pas grande chose. En tout cas, renseignez-vous bien sur les conditions de ce type de séjour en particulier pour éviter les mauvaises surprises.

Notez que le kayak est souvent combiné avec d’autres activités, notamment la randonnée. Les participants au voyage devront donc bien se préparer physiquement et au niveau des équipements (habits, chapeaux, chaussures, etc.) Il est aussi fortement probable de dormir sur un campement au cœur de la nature lors de certaines étapes. Ceux qui ont du mal avec le fait de dormir dans la nature devront donc bien s’y préparer.

Ensuite, pour un séjour de vraie découverte, soyez ouvert et allez à la rencontre des gens dès que c’est possible. Et la meilleure manière d’entrer en contact avec eux est évidemment de parler islandais. Bien sûr, il n’est pas question de parler la langue couramment, mais apprenez quelques rudiments avant votre départ. Vous verrez que les gens viennent plus facilement vers ceux qui parlent la langue et c’est logique parce que la communication est plus facile. Si vous n’avez plus le temps, sachez au moins dire les mots de base dont voici une liste non exhaustive :

Par ailleurs, comment voyager en Islande, faire du kayak, découvrir des paysages uniques au monde et ne pas partager tout ça en direct sur internet ? Vous pourrez facilement utiliser le wifi dans votre hôtel ou dans les bars et restaurants. Il y a également des bornes payantes ou gratuites permettant d’accéder à vos réseaux sociaux et vos mails. Les bibliothèques sont aussi de bons endroits pour se connecter à internet. Les tarifs varient en moyenne de 300 à 400ISK, mais certaines proposent aussi le wifi gratuit.

Concernant la monnaie, 1€ équivaut à 124.25ISK ou couronne islandaise. Faire le change étant très difficile en France, il vaut mieux le faire à l’arrivée, au sein même de l’aéroport qui abrite normalement un bureau de change au niveau de la zone franche. Les banques islandaises peuvent aussi le faire en sachant qu’elles sont en général implantées partout, même dans certains petits villages. Mais il vaut mieux prendre ses précautions et faire le change à l’aéroport ou du moins dans les grandes villes comme Reykjavik.

Faire du canoé en Islande est une excellente manière de découvrir cette merveilleuse île. L’Islande regorge en effet de trésors à découvrir, entre l’intérieur des terres et le littoral. Une organisation rigoureuse est de rigueur pour un séjour réussi autour du kayak. Ainsi, n’attendez plus si cette activité vous passionne. Faites du kayak en Islande en solitaire, en couple ou encore entre amis. Et en attendant le départ, découvrez les conseils de ceux qui y ont déjà séjourné à travers les blogs de voyage. Consultez aussi les conseils aux voyageurs, sur les sites officiels.